Soldes: pourquoi Muudana n’en fait pas

Muudana ne pratique pas de soldes sur ses vêtements au prix juste

 

Les soldes battent leur plein depuis plus de 2 semaines. Et il y en a encore pour près d’un moins ! Or pas une réduction sur le site de Muudana. Pourquoi cela ?

 

Petit retour historique sur les soldes 

 

Les soldes ont été créées au début du 19ème siècle, puis popularisées par le Bon Marché et son fondateur, inventeur des grands-magasins, Aristide Boucicaut.

Au départ, l’objectif des soldes est d’écouler le stock de produits saisonniers invendus, afin de faire de la place pour les produits de la saison suivante et de reconstituer la trésorerie des commerçants. Une opération assez logique, somme toute.

Les soldes prennent vite de l’ampleur. En 1906 le gouvernement se voit obligé de légiférer afin d’encadrer cette pratique et assurer une meilleure transparence aux consommateurs. Les soldes sont alors définies comme suit : « Les soldes favorisent un écoulement accéléré de marchandises […] à la vente depuis au moins un mois et comportent une réduction de prix, qui peut aller jusqu’à une revente à perte, dans la limite du stock à écouler »

Aujourd’hui, les soldes sont devenues un énorme business, tout le monde le sait. Ainsi on estime que près de la moitié des vêtements achetés le sont à prix réduit. La moitié ? N’y aurait-il pas une contradiction avec la définition ci-dessus qui stipule que les soldes ne doivent concerner que les invendus ? S’il reste près de 50 % d’invendus, soit les grandes entreprises gèrent très mal leur stock (pas très crédible…) soit il y a quelque chose qui cloche…

 

Aujourd’hui, les soldes ne sont plus vraiment une bonne affaire

 

Les années 1980, 1990 et 2000 sont passées par là… Course au profit, baisse des prix, augmentation des ventes, dumping social, délocalisation, ventes en masse, ventes croisées, cours de bourse… Les soldes font partie de cette stratégie du monde de la Fast-fashion pour nous faire consommer plus. Et si on y regarde de plus près, elles sont de moins en moins une bonne affaire pour nous, pauvres consommateurs !

Comme l’explique le très bon article de Slow We Are, les marques ne vendent pas à perte pendant les soldes. En réalité, elles augmentent leur marge le reste de l’année pour compenser l’impact des soldes. En gros, le reste de l’année les produits sont beaucoup plus chers que ce qu’ils valent vraiment, pour permettre de faire des soldes de temps en temps.

Les  marques vont aussi être tentées de baisser la qualité de leurs produits pour pouvoir proposer des réductions alléchantes sans augmenter leurs prix le reste de l’année. Ainsi le consommateur a l’impression de faire une bonne affaire, mais le produit qui lui est proposé est d’une une piètre qualité.

Enfin, il existerait des pratiques encore moins honnêtes selon l’édifiant reportage «Enquête d’actualité» diffusé sur la chaine C8 en 2016. Certaines grandes marques feraient produire deux versions de leurs collections : une de bonne qualité non soldée, et une de moins bonne qualité, pour internet et les soldes. Ainsi le consommateur a l’impression d’acheter le même produit, mais celui proposé avec une réduction alléchante n’est pas exactement le même. Les coutures et le tissu sont beaucoup moins qualitatifs. Des détails difficiles à repérer que ce soit en magasin ou en ligne.

 

Les soldes de Muudana : des prix justes et des produits intemporels toute l’année

 

A l’inverse de toutes ces pratiques, Muudana ne propose pas de soldes pour trois raisons, présentées ci-dessous.

 

  1. La marge de Muudana est limitée toute l’année

 

Afin de garantir à ses consommateurs un prix de vente raisonnable malgré des coûts de production élevés, la marge commerciale de Muudana est limitée. Cette marge toute petite ne me permet pas de pratiquer de grandes opérations promotionnelles. Au mieux, je peux offrir de temps en temps un rabais de 10 % ou une livraison gratuite. Mais c’est tout, sinon je perds de l’argent ! C’est aussi pour cette raison qu’à l’heure actuelle Muudana ne vends que sur internet.

Il faut savoir que dans le commerce traditionnel, les marques appliquent au minimum une marge de 100% avant revendeur. Le revendeur (la boutique) va ensuite appliquer sa propre marge de 100 à 150% (il faut les comprendre aussi : ils doivent payer le loyer de la boutique et les salaires des vendeurs). En conséquence, dans le commerce conventionnel, un T-shirt dont le coût de production est au départ de 5 euros, va être vendu « en gros » au revendeur à 10 euros, puis la boutique le vendra au consommateur à 25 euros. Ainsi, sur les 25 euros que vous débourserez, seulement 5 euros soit 20 % auront servi à la production et importation du T-shirt en France….

Si Muudana entrait dans ce système, les prix de vente en seraient doublés ! Et ce n’est pas ce que nous souhaitons.

A l’inverse, le modèle de Muudana évite les intermédiaires, vends sur internet et limite sa marge. Prenons l’exemple du Top Apsara: son coût de production-importation est de 22,86 euros et son prix de vente de 54 euros. C’est donc 42% du prix du Top Apsara qui finance la production-importation de celui-ci.  Donc pas de soldes car les produits sont en fait déjà soldés !

 

Les prix justes de Muudana, des soldes toute l'année

 

  1. Les prix de Muudana sont des prix justes.

 

De la personne qui coud les vêtements au consommateur, il n’y a qu’un seul intermédiaire : Aude, fondatrice de Muudana. A toutes les étapes je suis présente pour m’assurer de la qualité de la confection et des tissus ainsi que du respect de l’environnement et des hommes. Mes partenaires de production font un travail exceptionnel et minutieux. Celui-ci doit être rémunéré au juste prix. C’est pourquoi Muudana limite ses marges pour assurer une rémunération équitable d’un côté, et un prix acceptable de l’autre.

Il faut le dire, les marques de luxe vendent des vêtements de qualité comparable à ceux de Muudana à des prix 2, 3 ou 4 fois plus chers. Avec Muudana, j’ai choisi de garantir au consommateur qualité, respect, transparence et prix justes.

Je n’ai ainsi aucune honte à être transparente sur mes prix et coûts. Preuve en est, nous avons publié il y a quelques semaines des infographies sur le coût des vêtements comme ci-dessus. Il est d’ailleurs intéressant de comparer celles-ci avec d’autres infographies détaillant le coût d’un vêtement du commerce traditionnel.

Restons sur l’exemple du Top Apsara et comparons ses coûts avec ceux d’un T-shirt X représentatif du commerce traditionnel. Voici l’infographie d’un T-shirt classique réalisée par la Fair Wear Foundation.

 

Les couts d'un T-shirt du commerce

 

Nous voyons que dans le cas du T-shirt X la part des « salaires » + « bénéfice de l’usine en Inde » représente 1,33 euros soit 4,6 % du prix de vente en France. La « marge marque + boutique » par contre est de 51 % du prix de vente (j’ai déduit la TVA non déduite sur l’infographie).

Dans le cas du Top Apsara, les « salaires + bénéfice de l’atelier » représentent 13,08 euros soit 24 % du prix de vente en France, soit 5 fois plus que le T-Shirt X. Et la « marge de Muudana » est de 14,34 euros, soit 26% du prix de vente. C’est cette marge qui sert à financer le présent site internet, le fonctionnement et les salaires de Muudana et que j’amputerais si je faisais des soldes…

Vous aurez donc remarqué que, dans ce que vous payez pour un Top Apsara l’atelier assurant sa confection et Muudana reçoivent pratiquement la même part….On est loin des pratiques de la fast-fashion…

 

  1. Les vêtements proposés par Muudana sont des intemporels.

 

Dans une optique écologique, je ne veux pas encourager la sur-consommation engendrée par des modes qui se renouvellent plusieurs fois par an. J’ai donc fait le choix de dessiner des vêtements hors du temps et de la mode. Le pantalon Garuda, la robe Indra ou le top Aspara seront toujours d’actualité dans 10 ans, et j’espère aussi toujours en vente ! Alors pourquoi les solder dès maintenant ?

 

J’espère que vous aurez donc compris que les petites marques de mode éthique comme Muudana vous proposent des prix justes au final plus intéressants que des prix soldés.

Nos coûts de reviens sont élevés car nous produisons de la qualité, en série limité, et en rémunérant correctement les acteurs de la chaine. Mais grâce à nos politiques responsables et faibles marges, en achetant chez nous vous avez l’assurance, toute l’année, que vous achetez un produit de qualité, confectionné avec amour et respect. Un produit au final moins cher que d’autres marques de luxe qui proposeront une qualité égale ou inférieure à un prix exorbitant sous-prétexte d’apposer leur griffe. Et moins cher aussi qu’un vêtement soldé de fast-fashion qui vous coutera le prix d’un sandwich et qui ne ressemblera plus à lui-même après 3 lavages !

Non, en vérité les soldes ne sont plus une bonne affaire. La vraie bonne affaire à notre époque, c’est d’acheter raisonné et responsable !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.