MUUDANA : entreprendre son rêve

Entreprendre ses rêves

Créer une marque de mode éthique a toujours été mon rêve… Un rêve que je pensais pendant longtemps inaccessible, trop difficile, pas fait pour moi….

Puis j’ai choisi d’essayer. J’ai décidé de ne pas avoir de regrets. Ça passe ou ça casse, au moins j’aurai tenté!

Les rêves…

Si on garde nos rêves au fond de nous, si on choisit de ne pas les réaliser, de ne pas en parler, de ne pas y croire, un jour ils seront périmés. Et seuls les regrets nous resteront.

A l’inverse, si on essaye de réaliser nos rêves, peut-être qu’on ne réussira pas. Peut-être ce sera un gros échec, une énorme déception. Peut-être qu’on aura perdu de l’argent, des relations… Mais du temps certainement pas. Car au moins on aura tenté. Au moins on aura appris. Au moins on aura pas de regrets.

Se jeter à l’eau…

Alors j’ai tenté.

Il y a exactement un an, je lançais avec angoisse le crowdfunding de la première collection de MUUDANA.

Mon entourage m’a soutenu. Puis vous m’avez soutenu.

Le crowdfunding a vite été un succès. Le rêve a pris forme. L’aventure a pu continuer !

Après avoir assuré la pré-vente de 158 modèles de la collection, j’ai pu commencer la production.

Cette première production n’a pas été sans émotions. Il fallait tenir les délais, résoudre les imprévus techniques, être disponible auprès des partenaires tout en assurant les autres tâches…

Puis persévérer…

Petit à petit je me suis fait la main, une première vague de production a laissé place à une autre. J’ai commencé à constituer un stock, préparé le lancement de la boutique en ligne, continué à prendre quelques pré-ventes.

Avril 2017 est arrivé. Retour à Paris pour 2 mois de folie !

Pop-Up store, vente privée, boutique éphémère, marché de créateur, Fashion Revolution, Fashion Green Days… Les événements se sont succédés à un rythme intense. J’ai enfin pu rencontrer mes consommateurs, recceuillir vos avis, conseils, commentaires. J’ai fait la connaissance d’autres créateurs jeunes ou expérimentés, tous passionnants. J’ai été touchée, impressionnée, par la solidarité régnant de le monde de la mode éthique à Paris. Je me suis sentie comme à la maison.

Je suis revenue au Cambodge des idées plein la tête et des projets plein les cahiers.

J’ai commencé à créer la deuxième collection. Forte de l’expérience de la première collection, j’ai poussé la démarche encore plus loin. Plus d’originalité, plus de technique plus de durabilité, plus de modèles, plus de variété…

Plus que 10 jours avant de la découvrir …

Parole d’entrepreneur…

En attendant, je ne vais pas vous mentir: le rôle d’entrepreneur n’est pas de tout repos. Il y a des hauts et des bas, des doutes et des certitudes. Des joies et des peurs. Du stress (surtout en ce moment à la veille d’une nouvelle collection). J’ai l’impression de faire les montagnes russes tous les jours. Je travaille souvent le week-end. Je n’ai pas pris de vraies vacances depuis 18 mois et je ne peux pas encore me rémunérer.

Mais je suis fière de m’être lancée. Je suis fière d’avoir réalisée mon rêve. Je sais que, quoi qu’il se passe dans le futur, je ne regretterai jamais. J’ai énormément appris en 1 an. J’ai rencontré des personnes incroyables, noué des partenariats enrichissants. J’ai été touchée, impressionnée, fascinée, enthousiasmée… Chaque jour est une aventure. Chaque commentaire positif me fait immédiatement remonter en haut de la montagne-russe. Chaque nouveau partenariat potentiel me fait rêver. J’ai des idées de nouvelles créations pour au moins 10 ans.

Bref, je compte bien continuer !

Et puisque une image vaut mille mots, j’ai compilé les photos et vidéo de la première année de MUUDANA, ainsi que des quelques mois précédents de préparation, pour que vous puissiez vivre avec moi cette année de folie !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.