4 résolutions Slow life pour votre bien-être et celui de la planète

4 Résolution à prendre pour une vie Slow life

Exit les « j’arrête de fumer », « je me met au sport » », « je mange plus sainement »… Déjà vu, déjà essayé,  trop rabâchées… On ne conteste pas leur nécessité bien sûr. Mais ces résolutions ont surtout tendance à nous stresser et nous culpabiliser! Pour peu d’efficacité au final… En 2019, laissons place à la Slow life !

Voici les propositions Slow life de MUUDANA pour 2019. 4 résolutions différentes, positives et positivistes pour votre bien-être et celui de la planète!

Résolution Slow life n°1: Se mettre au zéro déchet

La quantité astronomique des déchets que nous produisons est un des principaux murs dans lesquels nous sommes en train de foncer tête baissée.  Or se mettre au zéro-déchet ne coûte pas cher et n’est pas aussi difficile qu’on le croit. A la clé pour vous: des économies et un esprit allégé, pour la planète un peu moins de déchets à ingurgiter!

Le zéro-déchet est un thème de plus en plus à la mode. Pour vous aiguiller dans cette nouvelle démarche les blogueurs de qualité ne manquent pas. Voici la petite sélection (pas du tout exhaustive) de MUUDANA :

  • The greener family : le site ultra complet d’une famille qui a emprunté la voie zéro-déchet depuis 2014. Des recettes de cuisine aux DIY, vous ne manquerez pas de ressources
  • Sortez tout vert : très active sur instagram, la pétillante Julie vous apportera une bonne dose de motivation quotidienne et plein d’idées ingénieuses pour vous lancer dans cette démarche
  • Planet Addict : Du voyage responsable au zéro-déchet, Emma propose une démarche globale pour une vie plus saine et respectueuse de l’environnement. Vous pouvez relire l’interview d’Emma publiée il y a quelques mois sur le blog de MUUDANA
  • Luizzati : passionnée au départ de cosmétiques zéro déchet, Louise a petit à petit évolué étoffé ses  sujets avec du lifestyle, des recettes, des voyages… Un blog très agréable à lire qui fourmille de bonnes idées et de recettes très pratiques

Quelques idées pour commencer ?

  • Gardez vos aliments dans des Tupperware ou mieux des bocaux en verre
  • Faites vos courses au marché ou en AMAP avec vos sacs réutilisables…
  • Oubliez les produits transformés et cuisinez maison
  • Fabriquez vos propres cosmétiques
  • Pour les filles, investissez dans une cup
  • Pour tous, investissez dans une brosse à dent à tête rechargeable, un déodorant en pierre d’alun, des mouchoirs en tissu…
Slow life: une vie plus verte

Résolution Slow life n°2: Cultiver la bienveillance

Si tout le monde était plus bienveillant, le monde serait plus doux pour tous sans aucun doute… En attendant qu’un tel miracle arrive, on peut commencer par soi-même. Encore une résolution qui ne vous coûtera rien et rendra votre vie plus belle ainsi que celle des autres.

Mais qu’est-ce que la bienveillance ? Ce mot qui a parfois été utilisé à tort et à travers en 2018…

Selon le dictionnaire français, la bienveillance est la « capacité à se montrer indulgent, gentil et attentionné envers autrui d’une manière désintéressée et compréhensive ».

Pour être plus bienveillants en 2019, on peut commencer par éviter de porter un jugement sur les autres et faire attention à ses critiques. Essayer d’avoir en toute circonstance un a-priori positif sur ce et ceux qui nous entourent.

Pour aller encore plus loin, on peut essayer de souhaiter le bien à ceux qui nous ont fait du mal. S’il vous arrive de méditer, consacrez une ou plusieurs séances de méditation à passer en revue ceux qui vous ont blessé(e). Pardonnez leurs un à un, et souhaitez leur le meilleur. Un exercice difficile, mais terriblement bénéfique.

Enfin, n’oubliez pas que la bienveillance commence par soi-même ! Alors en 2019, arrêtez de vous trouver trop ceci ou pas assez cela ! Répétez-vous régulièrement que vous êtes une belle personne qui mérite le meilleur de ce que la vie peut offrir. Et croyez-le, par ce que c’est vrai !

Slow life et positive minde

Résolution Slow life n°3: Pratiquer régulièrement une détox digitale

Ne regarder ses mails qu’une fois par jour. Eteindre son téléphone la nuit. Passer une semaine de vacances sans regarder les réseaux sociaux ou sa messagerie. Ne pas suivre constamment l’actualité. Oui vous pouvez le faire !

Le digital a pris une place incroyable dans nos vies. Pour le meilleur et pour le pire. Si le numérique est vecteur de progrès, d’efficacité et d’évolution sociale, il a aussi des effets pervers sur notre bien-être.

Notre cerveau est constamment saturé par la quantité phénoménale d’information que nous recevons chaque jour. D’autant qu’à y regarder, toutes ne sont pas tant nécessaires à notre vie quotidienne. Avons-nous besoin d’être au courant de tous les accidents survenus aux 4 coins de la planète ? Avons-nous besoin de répondre immédiatement à ce message ? Ne serait-il pas mieux de profiter de l’instant présent plutôt que de poster cette belle photo de coucher de soleil ?

Loin de moi l’idée de me défaire du numérique. Internet, les réseaux sociaux, les smartphones sont des outils qui, comme tout outil, peuvent nous libérer ou nous asservir. Alors pour profiter des aspects positifs du digital, sans en subir les impacts négatifs, apprenons à déconnecter de temps en temps.  Cela fait un bien fou !

Enfin, n’oublions pas que chaque requête sur le web consomme une quantité non négligeable d’énergie, ce qui fait de la toile un pollueur non négligeable (internet polluerait autant que tous les trajets civils en avion de la planète).

Alors pour notre bien-être et celui de la planète : vidons nos boites mails et consultons les moins souvent (quelques tips ici), réduisons notre temps passé sur Instagram et Facebook, coupons nos téléphones la nuit et pendant les vacances…

Slow life et nature

Résolution Slow life n°4: Consommer moins mais mieux

Une quatrième résolution qui reprend l’état d’esprit Slow life de toutes les précédentes : Less is More.

Par contre, dans ce cas plus facile à dire qu’à faire. En effet, les sirènes de la consommation ne vont pas plus nous laisser tranquilles en 2019 que les années précédentes. Les réductions et offres alléchantes des grandes enseignes sont créées pour nous retenir comme les chants des sirènes retenant Ulysse et ses marins.

Le jour où nous devons dépenser 2 à 3 fois plus d’argent pour acheter un pantalon ou un canapé de meilleure qualité, la décision n’est pas facile à prendre, et c’est normal.

Néanmoins, si nous réfléchissons rationnellement, acheter moins cher de moins bonne qualité revient à long terme à dépenser plus. Cette belle armoire en bois massif de votre grand-mère que vous gardez précieusement, elle lui a coûté un bras à l’époque. Mais à l’époque c’était normal, Ikea n’existait pas. Un meuble était un investissement, un patrimoine. (A l’inverse personne n’envisage de léguer son étagère Billy à sa progéniture, ce sera déjà bien si elle dure plus de 10 ans !)

Depuis nos grands-parents, la société de consommation fait des ravages et nous devons réapprendre à investir au lieu de consommer. Loin de moi l’idée d’affirmer que la démarche est facile. Mais petit à petit nous pouvons nous y habituer.

D’autant que vivre avec moins mais mieux apporte au final plus de bien-être. Le réflexe « consommer pour se consoler » est has-been ! Maintenant le vrai bonheur c’est le minimalisme. Se satisfaire de ce que nous avons, et libérer son esprit de trop de possessions encombrantes !

Quelques conseils pour une consommer moins mais mieux :

  • Dresser à l’avance une liste des achats vraiment nécessaires
  • Avant d’acheter, se demander « En ais-je vraiment besoin ? »
  • Se renseigner sur la qualité des produits désirés à travers les blogs et les plateformes indépendantes
  • Mettre un peu d’argent de côté chaque mois, et au bout de 4, 6 12 mois, investir dans de beaux produits
  • Faire le tri dans vos affaires : avez-vous besoin d’autant de choses ?  Pourriez-vous vivre avec moins ?

Et vous que faites vous pour adopter le Slow life?

Qu’est-ce que vous aimeriez mettre en place dans votre quotidien ?

4 Commentaires sur “4 résolutions Slow life pour votre bien-être et celui de la planète

  1. RIVA-HAVARD says:

    D’accord avec ce bel article surtout sur la bienveillance, plus difficile à faire le consommer moins mais mieux car mes armoires sont toujours aussi pleines!!!! J’ai beaucoup de mal à résister aux nouvelles collections de MUUDANA.

  2. Sonia MARI says:

    Bravo
    En ce qui me concerne j’évite depuis toujours le pas cher car je suis d’accord sur le fait qu’acheter pas cher revient à consommer plus. Il faut acheter plus souvent.
    J’évite également les réseaux sociaux qui polluent la planète et aussi notre cerveau

    • Aude says:

      Merci Sonia pour ce message! C’est vrai qu’on sous estime souvent l’impact négatif des réseaux sociaux en termes environnemental comme psychologique. Malheureusement dans le cas de MUUDANA je suis bien obligée de les utiliser pour faire connaître la marque. J’essaye donc de poser des limites et de ne pas me faire happer par ce monde imaginaire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.